Balade en Agly Fenouillèdes.

Reportage photo • Printemps 2019

2019

Client

Auteur

  • Lionel Faliu

Extrait du carnet de bord

Comme beaucoup de gens je crois j’ai déjà vécu plusieurs vies, exercé plusieurs métiers et embrassé plusieurs passions.

Dans l’une de ces vies, j’étais un enfant qui vouait une admiration sans limite pour son grand père. C’était lui aussi un homme d’ici, il n’avait de cesse de me parler de son ancienne troupe de Théâtre, de son ancienne vie mondaine Parisienne et de l’histoire de notre territoire. Que ce soit au détour de la tombe de La Cantatrice d’Ille-sur-Tet, dans les ruelles de Villefranche ou dans une voiture ouverte du train jaune. À force de voir tous ces sommets, tours, ponts, falaises, mines, moulins, vignes... j’ai eu comme l’impression d’avoir petit à petit recouvré la vue, celle de l’enfant qui découvrait le monde avec son pépé, son panier rempli d’un bout de pain, de saucisson, de tomates, une boite de sardines, l’opinel et un peu de vin rouge, mais ça c’était un secret...

Dans celle où j’ai réalisé ce reportage, j’ai beaucoup été seul mais j’ai quand même pu partager avec mes enfants, mon épouse, mon père et mes collègues le plaisir de découvrir à nouveau ce qui a contribué à façonner notre histoire. Je me plais à penser qu’il ne tient qu’à nous de continuer à chercher l’aventure au hasard d’un chemin escarpé et de toujours s’émerveiller de ce qui nous entoure. Parfois un simple coucher de soleil peut révéler une magie insoupçonnée.
Panoramique Lansac
C’est bien de cela dont il est question, d’aventure. Durant un peu plus d’un mois j’aurais fréquenté des cols. Des Auzines, de la Bataille, et quelques autres pour atteindre mon but et sentir son parfum. Une fois franchis, je n’étais plus père de famille, plus gérant d’une petite entreprise, mais concentré sur ce que ce territoire offre de plus beau. En portant le regard on peut faire des rencontres insolites : des biches au crépuscule, des écureuils le matin, des vaches, ânes et chevaux qui prennent la pose, des personnes attachantes comme un enfant dépourvu de timidité qui s’improvise guide dans les rues de Maury, de vieux amis perdus de vue, une vieille dame qui raconte l’histoire des 14 principales familles qui constituaient son village au début du siècle dernier.
Rasuguères
Parfois cela se compliquait : obtenir un rendez-vous pour avoir un accès, un lieu précis introuvable, de longues marches, des traques au GPS, un Canigou capricieux, une voiture qui ne démarre plus…
Rasuguères
Tout cela pour dire que j’aurais vécu des moments d’exception et resterai comme marqué par cette terre d'histoire. J’espère que vous pourrez ressentir un peu de tout cela en découvrant ce reportage.

Agence de communication
& labo photo

garnements gamin